REACHSUMMIT

http://reachsummit.zeblog.com/

Caroline Letrange

Caroline Letrange Sanglez vos sacs pour partir avec moi sur les sommets de l'Himalaya et du Kilimandjaro ! Népal, Tibet, Inde, Bouthan, Mustang, Kilimandjaro ... destination les régions parmi les plus envoûtantes du monde !

Tous les Articles

Derniers Articles à lire !

Liens Photos

Everest Tibet
Everest - Tibet
-------------------
Kilimandjaro
Kilimandjaro - Afrique
-------------------
Cho Oyu
Cho Oyu & Co - Himalaya
-------------------
nepal trek
Pashupatinath - Népal
-------------------

Compteurs

Articles classés par Catégories

Fils RSS

Meteo/Weather

Click for Kathmandu, Nepal Forecast

Click for Kilimanjaro, Tanzania Forecast

Click for Lhasa, Tibet Forecast

Référencement

NEPAL : Histoire de Dieux

Par Caroline Letrange :: 27/04/2007 à 3:00 :: Visites culturelles


Sur la place Durbar de Kathmandou, les dieux y sont bien vivants !


Impossible de visiter Kathmandou sans aller faire un détour sur la place Durbar de Kathmandou. Pour petit rappel d'intêret pour éviter les confusions, il existe 3 places Durbar dans la vallée de Kathmandou : Durbar Kathmandou, Durbar Patan, au delà de la rivière Bagmati, et Durbar dans la ville de Baktapur.

Comme d'habitude pas de grand discours culturels, facilement trouvables sur 'ternet ou dans tous les bons ouvrages, mais je préfère vous livrer les petites histoires qui donnent un peu de vie aux monuments visités.

Alors aujourd'hui, je vais m'attarder sur : le dieu-singe Hanuman, le terrble dieu Kal Bhairav et l'étrange deésse vivante, Kumari

1- Hanuman, Le dieu-singe

Un peu en retrait du centre de la place Durbar, aller vous poster devant le temple d'Hanuman Dhoka. Entrée interdite aux étrangers ce temple est consacré au Dieu-Singe. Son corps est surmonté d'un dais rouge et son visage est couvert d'une épaisse couche de Sindur, une poussière rouge, également utilisée pour appliquer la Tikka, le point rouge apposé sur le front, et mélangé avec de l'huile de sénevé, une graine de moutarde.
Ce dieu enlève les douleurs et réalise les souhaits. Il favorise également les succès militaires. Tous les matins, les fidèles viennent déposer des offrandes sous forme de grains de riz, de monnaie ou de petits bouts de papiers comprenant leurs voeux à réaliser.

Au dessus de la porte du temple, le dieu Krishna dans toute sa splendeur et dans sa représentation tantrique entouré de Krishna mais en représentation plus humaine avec ses deux favorites et, à droite, le roi Prata Malla et son épouse. Ce temple servait au déroulement des cérémonies de couronnement.

C'est dans ce temple que se déroule également les sacrifices d'animaux liés à la fête de Dashain (Voir Billet : Durbar, ville royale).

2 - Kal Bhairav, Le dieu terrifiant

Non loin de là, vous ne pourrez pas râter l'étonnante statue de Bhairav le Noir !

Dieu effrayant couronné de têtes de morts avec de grands yeux et des paires de bras dressés vers le ciel avec dans les mains une épée, un scalp, une hâche, un bouclier et à ses pieds, un cadavre agonisant qu'il écrase ...

Mais pourquoi un tel déluge de terreur qui laisse, l'incrédule touriste que nous sommes tous, un peu perplexe ? En fait ce dieu représent le dieu Shiva dans sa forme destructrice pour "reveiller" le fidèle, l'effrayer face à l'ignorance humaine que représente le cadavre piétinné. les fidèles sont sensés être punit par une mort certaine s'ils s'avisent de mentir devant Kal Bhairav.

Emmenez-y vos rejetons rebelles, sûr qu'ils ne mentirons plus après avoir été présenté à ce dieu un peu hors du commun !

Cette statue a été trouvé dans un champ au nord de Kathmandou au 18eme siècle et transporté définitivement sur la place.

3 - Kumari, the living Godess

Une jeune fille vénérée telle un dieu ... vivant !

En effet Kumari est une très jeune fille élévée au rang de déesse vivante, avant sa chute irrémédiable comme une simple mortelle. Cette déesse vit dans son palais de style Newari construit au 18eme siècle. Kumari est la représentation de Parvati (femme de Shiva, que vous pouvez voir au balcon du temple faisant face au temple de Kumari) ou de Durga (voir billet sur Dashain), autre forme de Parvati ... oui, je sais, tous ces dieux avec toutes leurs incarnations, c'est un peu déroutant, mais bon, on s'y fait à la longue ...

Cette jeune fille est appelée Kumari royale durant toute sa courte période de divinisation, pour se différencier des autres Kumari, déchues. Pourquoi l'élévation au rang de déesse cette jeune fille, la légende raconte qu'un roi recevait la déesse Taleju, sous la forme d'une très belle femme, afin de jouer aux cartes, jusqu'au jour où il la désira éperduement. Mais Couroussée, la déesse disparu et promis de ne jamais revenir. Le roi supplia le retour de la déesse qui accepta d'accéder à sa requête mais revient sous la forme d'une jeune vierge intouchable.

Aujourd'hui, la déesse est choisie parmi des jeunes filles issue du clan Sakya (clan des forgerons) vers l'age de 4 ans. Elle est alors examinée et devra comporter les 32 signes distinctifs du Bouddha ; je vous en livre quelques-uns : avoir des yeux de vache (beaux et allongés comme ceux des yeux de vache), une peau comparable à la douceur de l'écorce du Boddhi Tree, l'arbre sous lequel le Bouddha prêcha, avoir les boucles de cheveu tournant vers la droite, avoir les sourcils qui se rejoingnent au dessus du nez ...

La pauvre jeune fille devra finalement se soumettra à un rituel sensé l'effrayer. elle sera enfermée dans une pièce complétement noire dans laquelle pendent des têtes sanguinolantes d'animaux décapités. Si la Kumari ne bronche pas et ne manifeste aucun signe de peur, elle sera considérée comme la nouvelle déesse vivante. Enfin après une petite séance de choix de vêtement (elle doit retrouver, parmi divers échantillons éparpillés, des étoffes de l'ancienne Kumari) et une bénédiction de l'astrologue, la Kumari est officiellement déclarée déesse.

Dès lors, elle vit reclue du monde dans son temple et ne peut toucher le sol de ses pieds ; elle est alors transportée ou véhiculée dans un char au dessus du sol lors de ses rares apparitions publiques lors des fêtes.
Mais attention, dès qu'une goutte de sang sort de son corps (blessure ou autre), Kumari perd son statut de déesse. elle devient une simple mortelle et sera remplacée par une nouvelle Kumari.

A partir de ce moment, elle peut retourner dans sa famille et se marier. Mais dans les faits, les familles acceptent mal cette ancienne déesse, les prétendants au mariage craignent la mort s'ils se lient avec une ancienne Kumari, l'oisiveté et le statut de divinité d'une très jeune fille de 4 ans jusqu'à ses 12 ans environ modifient considérablement sa perception de la vie et redevenir une simple "humaine" est souvent difficile à envisager spychologiquement. Pour nombres d'entre-elles, tous ces facteurs poussent, parfois, certaines de ces jeunes filles à finir dans la prostitution.

N'hésitez pas à vous trouver dans ce temple vers environ 15 heures pour, en échange de quelques roupies, voir Kumari vous jeter un regard dédaigneux du haut d'une des fenêtres de son monastère. Mais attention, photos interdites !!

Découvrez les différents site de Kathmandu et des savallée avec REACHSUMMIT


Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://reachsummit.zeblog.com/trackback.php?e_id=219133
Copyright © REACHSUMMIT - Blog créé avec ZeBlog